• LE SILENCE

    LE SILENCE

     Christian Schloe

    Le silence

    J'aime ces silences qui vous permettent d'entendre et de voir.
    D’entendre le bruissement de l'eau,
    Le chant de l'oiseau.
    De voir les fleurs et le soleil,
    La lune et les étoiles qui s'émerveillent.
    Ce sont de ces silences qui vous apportent la sérénité et la joie,
    La tranquillité de l'âme, l'amour et la foi.
    C’est dans le silence que l'on perçoit le chant du grillon,
    Que l'on peut observer secrètement, dans son nid, l'oisillon.
    Silence de la nuit, éveille des sens,
    Où l'on s'aperçoit que tout ne dort pas.
    Observez la nature en silence !
    Elle est d'une incomparable magnificence.
    Mais il y a un de ces silences qui vous fait perdre pied et vous noie.
    Un de ces silences qui vous plonge dans une solitude immense et sans joie.
    Une profonde détresse ou même la prière semble inutile.
    Vous traversez ce désert muet qui vous clôt les yeux et vous rend fragile.
    Vous pensez alors que Jérémie avait bien raison de se lamenter                            Le silence d'un père vous rend orphelin, désemparé.
    Ce silence devient pour vous insupportable,
    Dans ces instants où tout vous accable.
    Je confesse mon impuissance simplement.
    Oui, le silence de D.ieu est terrifiant...

     Anagallis

    Copyright France ©EZBU4BA-1

    « ÉPOUSAILLES AU YARDENITPOUSSIERES D'ETOILES »

  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Avril à 15:40

    doux et riche poème

      • Mardi 16 Avril à 16:23

        Merci beaucoup !

         

    2
    Mardi 16 Avril à 18:15

    c' est que c'est la veriténo

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :