• COULEURS OBSCURES

    www

     

     

     

     

     

     Couleurs obscures

    Oh ! Tant d'inquiétude,
    Ton silence me fait sombrer dans une immense solitude ;
    J'imagine mon avenir sans toi,
    Ces instants où je pourrais perdre la foi.
    Je crie à l'étoile, je crie à la lune,
    Mais, elles n'inspirent que la nuit et je suis dans l'infortune.
    Je me languis en ton absence
    Et le soleil n'éclaire plus que ma désespérance.
    Quel est cet étrange sentiment que mon cœur embaume ?
    Aimerais-je un fantôme ?
    - Vous mes pieds, vous me connaissez
    Vous me portez depuis tant d'années,
    En ce temps de détresse, vous ne pourriez défaillir !
    Pourriez-vous, jusqu'à Lui, me conduire ?
    - Mais ils me répondent :  nous qui t'avons accompagnée sur les sentiers tortueux,
    Dans les endroits les plus sombres,
    Jamais nous ne pourrons te conduire, nous sommes devenus boiteux !
    Demande à ton ombre !
    - Mon ombre, toi qui interceptes la lumière,
    Saurais-tu m'amener près de l'être cher ?
    - Désolée, je ne suis qu'une ombre passagère,
    L'ombre de ton tombeau,
    Pauvre vermisseau !
    - Mes mains, vous, mes compagnes de toujours,
    Vous lèveriez-vous vers mon Amour ?
    - Nous sommes impures, pleines de blessures
    La honte nous torture !
    - Tu ne saurais être à ma douleur indifférente,
    Á ma demande pressante, sois indulgente,
    Oh ! Toi ma bonne, douce et fidèle âme !
    - Te servir ! Mais hélas, à ce jour, un autre me réclame.
    - Quel est donc ce cauchemar ?
    Ce chemin étroit qui mène à nul part ?
    Malheur à moi, je suis perdue, pleine de souillure,
    Tout mon être est obscur !
    Trouvez-moi le défenseur de mes afflictions !
    Le rédempteur de mes transgressions !
    Subit, un séraphin voleta vers moi,
    Délicatement, il toucha mes lèvres de son doigt ;
    Il me saisit la main
    - C'est le temps, maintenant viens !

    Anagallis

    Copyright France ©EZBU4BA-1 

     


     

    « LOUISE

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :