• ODE A LA FRANCE

     

     Beth Coklin

     

    Ode à la France

    Revisitée

     

    Ohé ! Ohé ! Braves gens, réveillez-vous !

    N'entendez-vous pas dans vos campagnes mugir ce féroce soldat ?

    Il vient jusque dans vos bras,

    Égorger vos fils et vos compagnes.

    La trompette a sonné Grand Dieu !

    Par des mains enchaînées, nos fronts sous le joug se ploieraient ?

    Ce vil despote deviendrait-il le maître de nos destinées ?

    Quoi ! des cohortes étrangères feraient la loi dans nos foyers ?

    La trompette a sonné,

    La mort rôde, cherchant qui elle pourra dévorer.

    Elle entre dans les maisons, dans les églises,

    Car l'étendard sanglant n'y est point élevé.

    Amour sacré de notre Dieu,

    Conduis-nous, soutiens nos bras,

    Liberté, liberté chérie,

    Dieu combat avec nous !

    Sous ton drapeau que la victoire accourt,

    Que tes ennemis voient ton triomphe et ta gloire !

    Aux armes citoyens de la foi, formez vos bataillons, marchez, marchez,

    Élevez haut , la bannière sanglante !

    Du sang de l'agneau, aspergez vos demeures et vos fronts !

    Ainsi, la faucheuse, son chemin, passera,

    Que vos cœurs ne se troublent point,

    Les cris, le feu, la famine, les maladies, la destruction, la haine,

    Élevez haut l'étendard sanglant et la mort n'aura point raison de vous.

     

    Gloire, gloire, gloire à notre Seigneur !

     

    Anagallis

    Copyright France ©EZBU4BA-1

    « LES ANNÉES NOIRESRÊVERIE A DEUX »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :